Objectifs de la formation:

Développer ses connaissances en matière de bientraitance afin d’améliorer la qualité de la prise en charge de la personne aidée.

Basée sur le concept de l’Humanitude, cette formation  permet d’acquérir les outils nécessaires à la promotion de la bientraitance au quotidien.

Elle vise aussi à savoir identifier les situations à risque et prévenir la maltraitance

 

Les participants :

Tout le personnel aidant et/ou soignant concerné par la prise en charge des personnes âgées

 

Prérequis :

Aucun

 

Méthodes pédagogiques:

Echange, exposé, cas didactiques

 

 

Méthodes d’évaluation:

Évaluation formative et QCM en fin de formation

 

Durée:

3 jours soit 21 heures

 

Validation :

Attestation de suivi de formation

 

Effectif par groupe :

Pour des raisons pédagogiques il est préférable de ne pas dépasser 10 personnes par groupe

 

L’intervenant :

Ancien cadre de santé en hôpital

 

Programme détaillé

JOUR 1

 

Le contexte réglementaire et le cadre juridique encadrant la maltraitance

Rappel des articles de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen

La maltraitance et le code pénal

Je suis témoin : que faire :

  • Si je ne suis pas tenu au secret professionnel.
  • Si je suis tenu au secret professionnel.

 

Les enjeux de la maltraitance

La définition de la maltraitance

Les différentes formes de maltraitance

  • La maltraitance physique.
  • La maltraitance psychique ou morale.
  • La maltraitance matérielle et financière.
  • La maltraitance médicale et médicamenteuse.
  • La négligence active.
  • La négligence passive.
  • La privation ou la violation des droits.

 

Les différentes sources de maltraitance

  • La relation entre l’aidant et la personne aidée
  • Le climat social de l’équipe et/ ou de la structure

 

Identifier les facteurs de risque de maltraitances

  • Les facteurs individuels
  • Les facteurs liés à la famille
  • Les facteurs communautaires

 

Reconnaître les signes de maltraitance

  • Les signes physiques
  • Les signes psychologiques

 

JOUR 2

 

De la maltraitance à la bientraitance

  • Où s’arrête la maltraitance ?
  • Où commence la bientraitance ? »
  • Définir la bientraitance au sens de l’ANESM
  • Les recommandations de l’ANESM

 

La bientraitance dans la relation avec la personne aidée

  • La prise en compte des besoins de la personne aidée :
  • Adopter une attitude « bientraitante » :
  • Les différentes représentations
  • Le respect d’autrui

 

Les enjeux de la communication :

Les différents types de communication : verbal et non verbal

La neutralité bienveillante de l’aidant.

  • L’empathie.
  • La relation d’aide.
  • Le respect des droits et libertés du patient :
  • Rappel de la charte des droits et libertés du patient.
  • La bientraitance : un travail d’équipe.

 

 

JOUR 3

 Les 4 piliers de l’approche Humanitude

  • La parole,
  • Le regard,
  • Le touché,
  • La verticalité.

La bientraitance lors des actes de la vie quotidienne :

  • Lors du réveil.
  • Lors de la toilette.
  • Lors des repas.
  • Lors de l’accompagnement
  • Lors des tâches ménagères
  • Au moment du coucher.
  • …..

Les bonnes pratiques de la bientraitance suivant l’ASEM

  • Définition et concept de la bientraitance
  • Les fondamentaux de la bientraitance
  • Les repère pour a mise en œuvre :

Repère 1

  1. Donner une réalité à la liberté de choix
  2. L’accompagnement de l’autonomie
  3. La communication individuelle et collective
  4. Un projet d’accueil et d’accompagnement défini et évalué

Repère 2

  1. Le respect de la singularité, fondement de l’intervention
  2. La vigilance concernant la sécurité physique et le sentiment de sécurité des usagers
  3. Un cadre institutionnel stable

Repère 3

  1. Travailler avec l’entourage et respecter les relations de l’usager avec ses proches
  2. L’articulation avec les ressources extérieures
  3. La promotion de l’expression et de l’échange des perspectives
  4. L’ouverture à l’évaluation et à la recherche

Repère 4

  1. Une promotion de la parole de tous les professionnels
  2. Une prise de recul encouragée et accompagnée
  3. Un projet d’établissement ou de service construit, évalué et réactualisé avec le concours des professionnels et garant de la bientraitance

 

Recherche de mesures de prévention

  • Identifier l’impact du travail en équipe sur la dynamique de bientraitance :
  • Réflexion sur la notion d’équipe
  • La communication au sein de la structure et avec les différents acteurs pour prévenir les risques
  • L’organisation : un levier fort

 

Exercice d’application : identification de situation comportant de la maltraitance et proposition de piste d’amélioration (FILM °)

Jeu de rôle

 

  • ÉVALUATION DE LA FORMATION